FFDestiny
[Test] Kingdom Hearts II



 



Derniers sujets margin-top -10px
» Obtenir Titan
Mer 24 Mai - 15:50 par Shivasan

» Présentation Miko
Mer 24 Mai - 15:46 par Shivasan

» Les nouveautés de FFXV
Ven 21 Avr - 17:01 par Shivasan

» Assaut général (21/04 au 30/04)
Ven 21 Avr - 16:53 par Shivasan

» Terra Battle : Symphonie onirique (16/04 au 15/05)
Ven 21 Avr - 16:51 par Shivasan

» Nouveau design (21 avril 2017)
Ven 21 Avr - 16:39 par Shivasan

» [Votre avis] Final Fantasy XV
Jeu 20 Avr - 17:13 par Shivasan

» Analyse de Kefka et Terra
Jeu 20 Avr - 17:00 par Shivasan

» Le continent flottant (20/04 - 05/05)
Jeu 20 Avr - 16:21 par Shivasan





  






Partagez|

[Test] Kingdom Hearts II

avatarShivasanFondatrice
Féminin
♦ Gils 2948
♦ Messages : 24703
♦ Age : 28
http://ffdestiny.highforum.net
MessageSujet: [Test] Kingdom Hearts II  Sam 21 Mar - 4:18




En mars 2002 sort Kingdom Hearts. Après le très grand succès de ce dernier au Japon (puis par la suite dans le reste du monde), Squaresoft décide, pour arrondir ces fins de mois pourtant déjà bien bedonnantes, de sortir une version de son jeu avec quelques bonus : Kingdom Hearts Final Mix. Dans cette version, on a le droit à la fin du jeu à une vidéo bonus nommé Deep Dive. On y voit, dans une mise en scène classieuse dont seul Square a le secret, des hommes en manteau noir discuter, d'autres se battre, tout ça ne semble a priori pas avoir de rapport avec Kingdom Hearts, si ce n'est l'apparition de Mickey en fin de vidéo... Tout a été conçu pour retenir l'attention des fans, et les intentions de Square sont alors claires : donner à Kingdom Hearts une suite, suite qui mettra près de trois ans avant d'arriver sur les étalages nippons. L'attente fut longue, mais le résultat est-il à la hauteur de nos espérances?


Grande plongée dans l'histoire...

Les débuts scénaristiques de Kingdom Hearts sont flous. N'étant pas fan du premier épisode (qui reste un jeu sympathique cela dit) que j'ai fait il y a 3 ans et n'ayant pas touché à l'épisode GBA (comme vous le savez, un épisode Game Boy Advance a vu le jour sous le doux nom de Chain of Memories), je me retrouve catapulté dans l'histoire sans trop savoir quelles en sont les ficelles. Ce qui étonnera le non-initié, comme moi, qui n'a pas épluché la moindre info sur le net avec le filet de bave au coin des lèvres, c'est qu'on ne commence pas l'aventure aux commandes de Sora, mais d'un blondinet ma foi fort sympathique bien que plutôt taciturne du nom de Roxas (bon c'est bon tout le monde le sait de toute façon maintenant) et dans une ville inconnue du nom de Twillight Town. Notre jeune ami à la coupe fashion (Nomura au design, allergiques, fuyez !) coule une existence paisible et insouciante faite de petites aventures et de glaces au sel de mer. Mais chaque nuit, Roxas fait de bien étranges rêves. Comme si les souvenirs d'une autre personne étaient enfouis au fin fond de lui-même... J'éviterais d'en dire plus pour ne pas vous gâcher trop le tout, mais vous aurez deviné que tout ceci n'est qu'un prologue à la véritable aventure qui vous attend, aventure dans laquelle vous retrouverez vos compagnons de jeu favoris : Sora, Donald et Goofy (Dingo pour les anglophobes). Le scénario de Kingdom Hearts II possède en fait deux gros problèmes, mais j'y reviendrai quand je parlerai des défauts.



On prend les mêmes, on peaufine et on recommence

Globalement la sauce n'a pas vraiment changé depuis le premier épisode, on se retrouve avec un Action-RPG dont la formule est assez unique il faut le reconnaître. Vous contrôlez Sora en temps réel dans les différents mondes qui compose l'univers et quand un ennemi apparaît vous sortez votre keyblade et commencez à frapper. Si en début d'aventure vous disposerez d'un combo somme toute assez simple, vous allez acquérir de nouvelles habilités en cours de jeu qui vous permettront d'agrandir significativement le nombre de hits au compteur. Les habilités sont attribuables via le menu et sont régies par un système d'AP tout ce qu'il y a de plus classiques, à savoir que chaque habilité (qu'elle serve à effectuer un coup supplémentaire au combo, vous permette de parer les coups, d'empocher plus d'expérience ou de lancer une magie) coûte un nombre d'AP variable selon son utilité. Bien entendu quand vous avez attribué tout l'AP à votre disposition, vous ne pouvez plus associer d'autre technique à votre personnage. Votre nombre d'AP augmentera avec votre niveau, mais surtout grâce à des objets nommés AP Boost que vous récolterez lors de votre périple. Mais ça ne s'arrête pas là, car vous récolterez également des keyblades spéciales (qui ont un design plus léché les unes que les autres) ayant leur propre habilité (sauf qu'ici elles sont toutes activées sans coût d'AP) qui vous seront équipées lors des "Drive". Le Drive est une sorte de furie où votre apparence change et où vous devenez plus fort grâce aux nombreuses habilités des keyblades spéciales. Une jauge de Drive monte à l'écran au fur au mesure que vous tapez et recevez des coups. Quand le Drive est enclenché, cette jauge baisse progressivement jusqu'à atteindre le niveau 0 où vous redevenez normal. Plusieurs formes sont à votre disposition et vous en acquérrez de nouvelles à mesure que vous avancez. Il y a également un système de limites qui elles consomment vos MP. Les limites varieront selon les personnages présents dans votre groupe car ils en existent aussi bien des individuelles que des combinées. On remarquera qu'une fois les MP consommés entièrement, une barre rouge remplace la jauge de MP et décroît progressivement, quand elle atteint 0, tous vos MP sont à nouveau à disposition (il existe un autre système attribuable via le menu, mais celui-ci m'a semblé bien plus efficace). Il y a également les invocations, qui vous permettront d'appeler des personnages de Disney aussi divers que Chicken Little (!), le génie de la lampe, Peter Pan ou encore Stitch (!!). Comme vous pouvez le constater, il y a une légère surabondance de systèmes et on finit par repérer ce qui est le plus efficace et on laisse tomber par exemple les invocations. À mon avis, le Gameplay aurait gagné à avoir moins de systèmes mieux exploités.



Reaction Command et dynamisme visuel

Ce n'est pas tout, en combat apparaîtra régulièrement la Reaction Command. La Reaction Command, qu'est-ce que c'est ? Eh bien contre certains ennemis, mais surtout contre les boss, apparaîtra à l'écran une icône de la touche triangle. A ce moment précis (vous avez la possibilité d'appuyer que pendant de courts centièmes de secondes), si vous êtes assez réactif, vous aurez la possibilité d'effectuer une action spéciale très efficace la plupart du temps, qui va par exemple vous permettre de retourner une attaque ou une arme de l'ennemi à votre avantage. Ce système dynamise vraiment les combats et certaines Reaction Command de Boss sont vraiment grisantes. Le problème est que tout cela est bien dirigiste et on a l'impression de se retrouver dans un Sonic où la seule chose qu'on a à faire est d'appuyer sur un bouton pour faire un truc incroyable, surtout que le système ne demande aucun timing et quand vous commencer à voir la la Reaction Command s'afficher, il suffit la plupart du temps de marteler la touche triangle. Et c'est bien là le problème de Kingdom Hearts II niveau gameplay. C'était plus ou moins déjà le cas de son aîné mais l'ensemble est excessivement bourrin. Marteler la touche croix (à l'occasion carré, car certains coups se déclencheront avec cette touche) et triangle quand vous en avez la possibilité sera ce que vous ferez pendant la totalité de la phase action du jeu. Visuellement, ça donne à l'écran l'équivalent du bourrinage à la manette, c'est-à-dire que ça pète dans tous les sens, avec des effets de lumières de partout, tant et si bien qu'on a parfois du mal à comprendre exactement ce qui se passe. Cependant, le dynamisme de l'ensemble est indéniable et les combats sont malgré tout assez plaisants. La mise en scène des boss est admirable et a fait l'objet d'un véritable travail. Cela permet de briser la routine bourrine des combats normaux et à réfléchir quelques instants à comment battre tel ou tel boss (attention, ça reste bourrin malgré tout). On remarquera avec plaisir que deux gros défauts du premier épisode se sont envolés : les caméras désastreuses (bien qu'elles demeurent perfectibles) et les phases de plates-formes.



Et Disney dans tout ça?

Eh bien oui, c'est pas le tout, mais je vous ai toujours pas parlé de Disney moi. Encore une fois, on peut saluer les équipes de Square-Enix qui ont effectué un travail graphique remarquable sur les personnages et les univers Disney. Chaque personnage de la firme de l'oncle Walt a été reproduit à la perfection et est reconnaissable en un clin d'œil. Les voix sont très souvent celles des originaux et le travail sur l'animation, la gestuelle, les expressions faciales est tout bonnement bluffant, on a vraiment l'impression de voir la réplique 3D des personnages en deux dimensions de notre enfance. Cela vaut également pour le reste du casting (Kingdom Hearts Final Fantasy) également modélisé et animé à la perfection. Les univers Disney visités sont vraiment variées avec de belles surprises comme le monde rétro où vous retrouverez le premier aspect de Donald, Goofy et Mickey en noir et blanc, le monde du film Pirates des Caraïbes où vous retrouverez des Johnny Depp, Orlando Bloom et Geoffrey Rush criant de vérité (les animations faciales sont incroyables) et de moins bonne comme l'univers de Tron (mais cela dépendra de vos affinités avec les différents films). On regrettera une nouvelle fois le manque d'implication de l'univers Final Fantasy qui laisse la part belle à l'univers Disney. Mais si l'est une chose qui ne m'avait pas marqué dans le premier épisode, elle me saute désormais en pleine face avec ce deuxième volet... Et on en arrive aux deux gros points noirs du scénario et accessoirement du jeu dont je parlais précédemment.



Une mécanique bancale...

En effet, le scénario de Kingdom Hearts II possède deux gros défauts. Tout d'abord, même si cela ne m'avait pas marqué, mais était sûrement déjà le cas dans le premier épisode, c'est le manque flagrant de lien scénaristique entre la trame principale et la visite dans les univers Disney. Cela donne lieu à des choses assez incroyables. Vous finissez une phase de scénario importante dans Hollow Bastion là où la véritable histoire de Kingdom Hearts a lieu. Il y a quelques minutes encore vous étiez en train d'affronter un mystérieux personnage en manteau noir aux motivations obscures au sein d'une sombre histoire de personnalités multiples. Hop, fin de la phase scénario, vous vous retrouvez sur la World Map, dans votre Gummi Ship (Oh mon dieu, j'allais oublier ces atroces phases de shoot ont été conservées, et même si le tout a été amélioré, quand on essaye d'améliorer un truc naze à la base, ça donne un truc toujours naze, c'est vraiment incompréhensible que Nomura ait décidé de conserver cette idée de merde) et accédez au monde d'Ariel, la petite sirène. S'enclenche un jeu de rythme à la DDR où vous devez faire le guignol avec des poissons et des crabes. Dans la même dizaine de minutes et ce, sans aucun lien scénaristique, vous êtes passé de Kingdom Hearts II au jeu La petite sirène, danse avec moi. Même si j'imagine l'intégration d'univers aussi opposé difficile, je pense que les développeurs auraient gagné à mieux intégrer la partie Disney dans le scénario. Finalement, on ne goûtera que rarement au vrai scénario de Kingdom Hearts II qui tient finalement à peu de choses en terme d'heures de jeu, trop occupé à danser avec Ariel, sauver Mulan ou aider Aladdin, et Donald et Goofy auront beau s'époumoner "Organization XIII ?" à chaque truc louche dans un univers Disney, non, il s'agira encore d'un méchant de l'univers Disney sans aucun rapport avec la trame principale. À vrai dire, le seul vrai lien scénaristique entre les deux univers tient à Maléfice et Pete, et encore ça reste extrêmement superficiel. J'en viens maintenant au deuxième gros défaut du scénario et accessoirement du soft...








Dernière édition par Shiva le Sam 21 Mar - 4:18, édité 1 fois
avatarShivasanFondatrice
Féminin
♦ Gils 2948
♦ Messages : 24703
♦ Age : 28
http://ffdestiny.highforum.net
MessageSujet: Re: [Test] Kingdom Hearts II  Sam 21 Mar - 4:18







Kingdom Hearts II


Intérêt
Les jeux de Square Enix ont toujours eu cette grande qualité leur durée de vie est énorme. Le soft, en plus d’une histoire principale très riche, propose un tas de quêtes annexes ainsi que des secrets à découvrir. Pour en faire le tour, accroche toi et persévère… Certains passages sont difficiles.





Sora, seul contre tous ?
Ceux qui ont terminé le premier épisode de « Kingdom Hearts » ne seront pas surpris d’apprendre que l’aventure de Sora continue ! Les Sans-Cœurs sont de retour, mais cette fois, un autre danger menace clairement notre héros : les Similis et l’Organisation XIII…


De la Belle à Jack Sparrow
Comme dans le précédent épisode, « Kingdom Hearts 2 » réunit quelques-unes des plus grandes stars de l’univers Disney… On retrouve donc de nombreux personnages issus des films, des longs-métrages animés et des films d’animation en images de synthèse. La Belle, Mulan, Aladdin, Chicken Little, mais aussi Jack Sparrow sont tous là pour te filer un coup de main !







La recette Kingdom Hearts
Les deux univers (Disney et Final Fantasy), pourtant très différents, se mélangent super bien pour offrir aux joueurs un monde magique et unique ! Les combats en temps réel sont très dynamiques et tu peux te lancer dans de nombreuses actions (attaque, fusion, magie, etc..).


Au début du jeu, vous dirigez Roxas


Aspect RPG….
Chaque fois que tu mets un ennemi au tapis, tu amasses de précieux points d’expérience. Grâce à eux, ton personnage et ses amis augmentent leurs niveaux. Ils deviennent plus balaises et gagnent de nouvelles techniques. Je te conseille de prendre ton temps et de combattre un max d’adversaire, car en avançant dans le jeu, les ennemis sont de plus en plus forts.





Magie !
La magie est un élément très important du jeu. La plupart des persos utilisent différents sortilèges, comme Donald. Sora lui-même gagne des sorts en augmentant son niveau. Très utile contre certains ennemis, la magie te servira souvent pendant les combats, alors ne l’oublie pas !






Besoin d’aide ?
Si tu galère lors d’un combat, tu peux utiliser une invocation… Selon celle que tu choisis, tu disposes de différents types de pouvoirs, d’attaques ou de techniques spéciales. La première invocation qui rejoindra ton équipe est Chicken Little.




Sora à la mode !
Dans ce nouvel épisode, Sora gagne un super costume… Ce dernier lui permet de fusionner avec l’un de ses alliés (Dingo par exemple) pour devenir encore plus costaud. Du coup, Sora est capable d’envoyez de supers coups et d’utiliser deux Keyblades.






Trop long ?
Terminer « Kingdom Hearts 2 » à 100% est un sacré challenge ! L’aventure est longue et plein de dangers. Pas facile de venir à bout des boss surpuissants et d’éviter les pièges mortels. Je n’ose même pas te parler des épreuves et des secrets…







Réalisations
Malgré ses problèmes de caméra très énervants, « Kingdom Hearts 2 » est une petite merveille. Avec ses graphismes sublimes et sa bande-son qui déchire, le soft s’impose comme l’un des jeux PS2 les plus aboutis techniquement.





La note
17/20
« Kingdom Hearts 2 » n’est pas parfait et a des petits défauts agaçants. Pourtant, la magie de l’univers assure la qualité du jeu et on tombe vite sous le charme de ce magnifique soft !

Ecrit par Shiva




[Test] Kingdom Hearts II

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Blind Test Disney
» [Lego] Test Lego Atlantis
» [Test] Panda feu-eau by Kankei-Suki
» WARHAMMER MODERN BATTLES TEST
» [Software] Jeux Bonus d'après BIONICLE 1, le Mask de Lumière. (y compris un test de "Toa" )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Final Fantasy Destiny :: Jeux Vidéos et Cie :: Kingdom Hearts :: Kingdom Hearts II-